Ciné-débat sur un documentaire allemand

Objectifs

  • Sensibiliser les étudiants à la transition énergétique
  • Leur donner l’opportunité d’écouter de l’allemand / de découvrir la culture allemande par le prisme de la transition énergétique
  • Les motiver à agir

Description de l’action

Projection du documentaire allemand « Power to Change : la rébellion énergétique » en VOSTFR à l’UFR Sciences du Langage, de l’Homme et de la Société (SLHS) de l’Université de Franche-Comté à Besançon, suivie d’une discussion et d’un apéritif dinatoire.

Public visé

– Les étudiants de l’UFR SLHS, en particuliers ceux qui étudient l’allemand

– L’association PARI (Accompagnement scolaire pour collégiens et lycéens)

– Le personnel de l’UFR SLHS

Acteurs

Équipe opérationnelle

CRIJ (Centre Régionale d’Information Jeunesse) de Franche-Comté, service mobilité internationale :

  • Marie Gonze, stagiaire belge du programme Eurodyssée
  • Marylou Lefèvre, service civique

CEMEA (Centre Entrainement Méthodes d’Éducation Active) de Franche-Comté :

  • Laura Klement, volontaire allemande du programme Service Volontaire Européen (travaille aussi à l’association PARI)

Energy Cities :

  • Bénédicte Weber, assistante responsable de projets (bénévole au CEMEA)

Partenaires :

UFR SLHS de l’Université de Franche-Comté :

  • Jacky Frossard, Graphiste et chargé de communication
  • Marlon Poggio, Lecteur du DAAD (Deutscher Akademischer Austauschdienst) du département d’allemand

Calendrier

Novembre/décembre:

  • Formation de l’équipe, organisation
  • Prise de contact avec le producteur du film pour l’envoi du DVD et les droits de diffusion
  • Prise de contact avec des partenaires potentiels

Janvier :

  • Règlement des derniers détails logistiques (salle, date) début janvier
  • Communication (affiches, site de l’université)
  • Une semaine avant l’événement : dernière réunion, courses

Évènement le 30 janvier à 18h30

Budget

Droits de diffusion du documentaire : 125,00€
Boissons et nourriture pour 30 personnes : 120,00€
La salle et le matériel ont été mis gratuitement à notre disposition grâce à la participation du département d’allemand de l’université. Quelques étudiants avaient ramené des plats.

Bilan

Comme prévu, une trentaine de personnes étaient présentes. Deux personnes ont exprimé le souhait de faire une action similaire (dans un cas une projection à l’université d’un documentaire sur le thème du développement durable, dans l’autre un atelier sur la transition énergétique avec des adolescents).